Rechercher
  • La Méthode B.Onnis

Marie semaine du 14 au 18 Décembre

C’est la semaine importante, vendredi nous allons présenter un spectacle aux parents créé autour de la méthode B Onnis. C’est important pour moi : c’est mon projet, mon travail et ma création que je vais montrer. Durant le weekend j’ai mis en place une petite chorégraphie, que j’espère, définitive. Le lundi midi nous avons la réunion obligatoire de début de semaine à la crèche.  La directrice m’indique qu’un grand nombre de parents a déjà répondu qu’ils seraient présents. J’explique que le spectacle va se dérouler en trois parties et il devrait durer quinze à vingt minutes.  Pour l’organisation et les répétitions je décide qu’il y aura trois séances cette semaine : mardi, mercredi et jeudi. Tout le monde à la crèche est d’accord pour dire que cela doit rester simple et surtout ne pas se prendre trop au sérieux. C’est parti ! 

Mardi 10 h : On commence la séance par les échauffements : bras, jambes, tronc… Je remarque que les enfants répondent très bien à la musique. J’ai choisi les musiques sur les deux volumes des séances que nous avons travaillé (le volume 1 « la savane » et le volume 2 « les Couleurs »). Pour l’échauffement j’ai choisi la musique du volume 2. Les enfants se mettent sur une ligne et cela se passe bien. Ensuite, je leur demande de faire une ronde, puis ils avancent l’un après l’autre sur le parcours : l’objectif est qu’ils soient tous en mouvement au moment où j’arrête la musique : ils doivent alors imiter un animal. Puis ils refont le parcours à deux en se tenant la main : à l’arrivée ils lèvent les bars en l’air et doivent ensuite faire les vagues au-dessus de la tête. Quand ils arrivent, ils doivent passer au-dessous des mains jointes des copains déjà arrivés. Une animatrice me fait remarquer que cela a un petit côté mariage ! Ce n’est pas bien grave. Mais je remarque que le parcours et surtout la manière de se déplacer posent encore quelques problèmes. A travailler en urgence demain.

Mercredi 10 h : Ce matin, nous travaillons le parcours. Pour celui-ci, j’ai pris la musique du volume 1 : « la Savane ». On place par terre des objets et ils doivent se lancer autours de ces objets, d’abord tout seuls puis à deux. Ils maitrisent le pas chassé à peu près quand ils sont seuls mais à deux cela devient trop compliqué. Pour simplifier le parcours à deux on leur propose d’avancer ensembles à cloche pied et en jambes pliées. Cela simplifie notre travail et surtout nous pouvons créer un point précis, tourner autour du cerceau orange, pour leur demander de passer de cloche pied à jambes pliées. Le résultat est plutôt bien. Nous leur faisons faire trois fois. Après, ils ont le droit de faire ce qu’ils aiment le plus : imiter un animal. Ainsi nous aurons trois lions, deux éléphants et une énorme quantité de singes. Un seul, Kevin, décide-lui de faire un oiseau en battant des bras en guise d’ailes. Encore une répétition (la générale se moquent un peu mes collègues) et on devrait être bon. Jeudi 15 h : Après la sieste nous réunissons les enfants. On leur explique que demain, papa et/ou maman vont venir les voir faire un spectacle pour la fin de l’année. Nous préparons le parcours quand une de mes collègues me fait remarquer que si nous voulons mettre tous les parents dans notre pièce principale il va falloir réduire le parcours : la pièce est grande mais pas immense. Elle a raison. Je réduis donc les obstacles, puis j’attaque l’échauffement. Une fois que celui-ci est fait nous attaquons la préparation du gros travail : la ronde, le parcours avec des pas chassés, à cloche-pied et à genoux. Cela se passe beaucoup mieux que prévu : ils le connaissent désormais très bien et surtout je les sens beaucoup plus à l’aise avec leur corps, c’est quand même le but ! Après une ½ heure, c’est presque bien ! Demain cela devrait passer, et puis ce sont des enfants et les imperfections font presque partie du spectacle.

Vendredi 8 h : Ce matin je suis arrivée tôt ! Les parents de la grande section de la crèche arrivent tranquillement vers 8 h 15 – 8 h 30 Comme demandé, les enfants sont tous vêtus de blanc. Je remarque que les parents s’installent tranquillement au fond dans un silence presque complet et que tous ont à la main soit un téléphone, soit un appareil photo. J’ai demandé moi-même à une collègue de prendre de filmer.

 La directrice se présente à 8 h 50 devant les parents et explique qu’il s’agit de mon projet pour aider les enfants à se sentir mieux avec leur corps. Le spectacle qu’ils vont voir est le résultat de plusieurs semaines de travail. Je m’avance et je mets la musique. Aussitôt les enfants se mettent devant moi et c’est parti pour l’échauffement ! Je me mets devant eux, accroupie pour être à leur hauteur Ils font les exercices tranquillement. Ils jettent un regard de temps en temps à leurs parents. Puis c’est parti pour le parcours. Ils le font tous sans grand problème. Nous en sommes déjà a plus de 10 minutes de spectacle et les parents continuent de filmer et de photographier. Le parcours à deux se déroulent presque parfaitement, par contre les vagues en l’air ne rendent pas comme je le voudrais. A la fin ils imitent tous un animal puis je les fais s’aligner sur une ligne pour saluer. Les parents applaudissent !

A la fin, il y a un verre de jus de fruits offert par la crèche aux parents. Durant ce temps beaucoup de parents viennent me voir pour me remercier et demander des explications. Voilà une bonne chose de faite ! Vivement les vacances et à l’année prochaine.

0 vue

© Copyright 2020 par La méthode B.Onnis