Rechercher
  • La Méthode B.Onnis

MARIE SEMAINE DU 21 AU 23 DECEMBRE

Après la semaine dernière avec le spectacle, nous retrouvons cette semaine un peu de tranquillité mais qui est mélangée à l’excitation de Noel. La crèche va fermer pour une semaine. Les enfants qui restent seront envoyés dans une crèche de regroupement qui accueillera aussi deux autres établissements. Cette semaine, nous avons une dizaine d’enfants en vacances mais nous récupérons aussi des enfants d’une autre crèche. Plusieurs animatrices de ces crèches les accompagnent, nous allons pouvoir confronter nos points de vue. Ma directrice pense qu’après le succès de la semaine dernière ce serait bien de proposer une petite séance de la méthode pour la présenter aux extérieurs. Je suis d’accord sur le principe et je programme une séance pour mardi matin.

Mardi : Aujourd’hui je vais essayer de faire une séance avec une double contrainte : plus d’enfants que d’habitude (27) et plus de la moitié ne connait pas la méthode. J’ai présenté à mes « collègues de la semaine » mes séances. Elles sont, pour la plupart, très intriguées et même un peu sceptiques. Je commence à avoir une petite expérience, je décide de choisir le volume 1 de la méthode, « la savane ». Il me semble le plus indiqué pour débuter.

Je fais assoir les enfants autour de moi, je remarque aussitôt que mes « élèves » s’assoient tranquillement alors que les autres sont plutôt … dissipés ! Les autres animatrices essayent de mettre un peu d’ordre. J’explique alors ce que nous allons faire. Je mets la musique et j’essaye de les échauffer. Il y a une grande différence entre les miens et les extérieurs. Mes pensionnaires sont très à l’aise avec leurs mouvements et plus généralement leurs corps. L’échauffement que j’organise se déroule en deux temps, un pour les habitués et un autre plus simple pour les autres.

On arrive quand même à faire une ronde et tout le monde se prend par la main. A un moment, je décide de les faire tourner sur eux même. C’est une belle pagaille dans les rangs. Il faut même donner un peu de la voix pour que l’ordre soit rétabli. Je décide alors de faire « le petit train » et les enfants avancent ensemble les mains sur les épaules de leur voisin de devant. C’est un peu mieux mais là encore il y a une différence flagrante entre les deux niveaux.

Je demande ensuite à deux de mes « habitués » d’avancer ensemble sur une ligne droite en pas chassés. Les autres enfants essayent à leur tour et le résultat est encore très contrasté mais je remarque qu’en mettant la musique cela va beaucoup mieux. Pour finir je demande à chaque enfant de se transformer en animal de la Savane. Là encore j’ai des Lions, des Singes ou des Serpents.

J’arrête la séance au bout de 40 minutes. Cela me semble suffisant et surtout il y a du désordre. Pendant ma pause déjeuner, plusieurs collègues extérieures me posent des questions sur la méthode et ses résultats. Je leur donne l’adresse du site (www.lamethodebonnis.com) et leur conseille d’aller voir le blog et le site. Demain, ce sont les vacances pour moi. On se retrouve l’année prochaine. 

1 vue

© Copyright 2020 par La méthode B.Onnis